séton


séton

séton [ setɔ̃ ] n. m.
• av. 1478 « faisceau de crins pour drainer une plaie »; lat. médiév. seto, a. provenç. sedon, de seda, lat. saeta 1. soie
Blessure, plaie en séton, à deux orifices cutanés, d'entrée et de sortie, faits par un projectile ayant traversé des tissus mous.

séton nom masculin (latin médiéval seto, latinisation de l'ancien provençal sedon, de seda, soie de porc) Drain sortant à chacune de ses extrémités par un orifice cutané. ● séton (expressions) nom masculin (latin médiéval seto, latinisation de l'ancien provençal sedon, de seda, soie de porc) Blessure en séton, plaie produite par un agent vulnérant qui fait trajet sous la peau entre un orifice d'entrée et un orifice de sortie.

⇒SÉTON, subst. masc.
CHIR. Drain constitué d'une mèche en coton ou d'un faisceau de crins que l'on insère sous la peau, de façon à ce que les deux extrémités en sortent par deux orifices différents, afin d'évacuer les sécrétions sanglantes ou purulentes d'une plaie profonde. Poser un séton. Oui, mon vieux, j'ai un séton qui coule et me démange, qui me tient le cou raide et m'agace au point que j'en ai des suées (FLAUB., Corresp., 1844, p. 148). On s'arrange généralement pour laisser assez de longueur au ruban au niveau des nœuds d'arrêt, pour faciliter le glissement sous la peau, sans sortir complètement le séton. On nettoie ainsi le séton matin et soir (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 22).
P. méton. Exutoire entretenu par un séton (d'apr. GARNIER-DEL. 1972).
En séton. Blessure, plaie en séton. Blessure, plaie qui a un trajet sous-cutané et qui comporte deux orifices, provoquée par une arme blanche, un projectile ou un corps étranger. Fauvet venait au même instant de décharger son arme (...). Le chirurgien, d'un coup de ciseau, divisait les vêtements que le sang poissait déjà. — Non, disait-il, ce n'est pas grave. Une simple plaie en séton (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 237). Les blessures en séton guérissent le plus souvent facilement, mais on peut observer une hémorragie interne (si un vaisseau important est touché) (Lar. Méd. t. 3 1972).
P. méton. [À propos de ce qui a provoqué une blessure en séton] La balle a dû prendre l'os de biais, en séton. La blessure saigne à peine (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 305). — Peux-tu marcher? — Pardi! C'est une balle en séton qui m'a frisé la hanche (LA VARENDE, Gentilsh., 1948, p. 171).
P. métaph. Le soleil se couchait, de biais, ne voulant blesser mon vieux pays qu'en séton (GIRAUDOUX, Suzanne, 1921, p. 8). Le soleil patine le faux Louis XVI de la chambre, entre en séton dans l'atmosphère tiède (MORAND, Homme pressé, 1941, p. 53).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1718: seton; dep. 1740: sé-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 ceton « mèche de coton passée à travers la peau pour entretenir un exutoire » (La Grande Chirurgie de Guy de Chauliac [trad. du lat.] d'apr. SIGURS, p. 74); 1478 seton (Le Guidon en françois [trad. du lat. de Chauliac par N. Panis], f ° 92, ibid., p. 317); 2. 1904 blessure en séton (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat. méd. médiév. seto, -onis, latinisation de l'a. prov. sedon, att. au sens 1 à la fin du XIIe s. (B. DE BORN, 24, 35, éd. A. Stimming, Halle, 1892, p. 107), dér. de seda « crin, poil d'animal » (soie1; v. BL.-W.3-5 et FEW t. 11, p. 50a et 51a). Fréq. abs. littér.:14. Bbg. ARVEILLER (R.). Fr. mod. 1976, t. 44, p. 170. — VAGANAY (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 162. — WIND 1928, p. 105, 166.

séton [setɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1503; sedon, v. 1363; secton, 1478; lat. médiéval seto, de l'anc. provençal sedon, de seda, lat. sæta. → Soie.
Méd. Faisceau de crin passé sous la peau (les deux extrémités sortant par deux orifices différents) utilisé pour assurer un drainage continu. Dilatant.
1 Je suis encore au lit, avec un séton dans le cou, ce qui est un hausse-col moins pliant encore que celui d'un officier de la garde nationale (…)
Flaubert, Correspondance, 84, Fin janv.-déb. févr. 1844.
1.1 Au troisième plan se dressait une herse d'or, derrière laquelle l'ânesse Mileñkaya tendait vers une auge remplie de son intact sa mâchoire close, traversée de haut en bas par un séton.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 108.
Blessure, plaie en séton, à deux orifices cutanés, d'entrée et de sortie, faits par un projectile ayant traversé les tissus mous.
2 Elle a été blessée en séton par un volumineux éclat de ferraille qui lui a déchiré la cuisse.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, III, XXVI.
tableau Lexique de la chirurgie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • séton — séton …   Dictionnaire des rimes

  • Seton — may refer to:*Seton (surname), people with the surname Seton Places*Port Seton, a town in East Lothian, Scotland *Seton Collegiate Church, an ancient monument south east of Cockenzie and Port Seton *Seton Sands, an area of coastline east of… …   Wikipedia

  • Seton — ist der Familienname folgender Personen: Anya Seton ( 1904–1990), US amerikanische Schriftstellerin Elisabeth Anna Bayley Seton (1774–1821), US amerikanische Ordensgründerin der Sisters of Charity Ernest Thompson Seton (1860–1946), Autor und… …   Deutsch Wikipedia

  • seton — SETÓN s.n. Rană superficială provocată de o armă albă sau de un glonte, care afectează numai pielea. [< fr. séton]. Trimis de LauraGellner, 08.09.2005. Sursa: DN  setón, setoáne, s.n. (înv.) meşă de vată, de tifon, de pânză etc. care se… …   Dicționar Român

  • Seton —   [siːtn], Ernest Thompson, eigentlich E. Seton Thompson [ tɔmsn], kanadischer Schriftsteller englischer Herkunft, * South Shields 14. 8. 1860, ✝ Santa Fe (New Mexiko) 23. 10. 1946; kam 1866 mit seinen Eltern nach Kanada; erhielt eine… …   Universal-Lexikon

  • Seton — [sēt′ n] 1. Saint Elizabeth Ann (born Elizabeth Ann Bayley) (1774 1821); Am. Rom. Catholic leader: 1st native born Am. saint: her day is Jan. 4 2. Ernest Thompson (born Ernest Seton Thompson) 1860 1946; U.S. naturalist, writer, & illustrator,… …   English World dictionary

  • Seton — Se ton, n. [F. s[ e]ton (cf. It. setone), from L. seta a thick, stiff hair, a bristle.] (Med. & Far.) A few silk threads or horsehairs, or a strip of linen or the like, introduced beneath the skin by a knife or needle, so as to form an issue;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • sētōn — *sētōn, *sæ̅tōn germ., schwach. Verb: nhd. sitzen, nachstellen; ne. sit (Verb), persecute; Rekontruktionsbasis: an., ae., mnd., mhd.; Rekontruktionsbasis: an., ae., mnd …   Germanisches Wörterbuch

  • séton — (sé ton) s. m. 1°   Terme de chirurgie. Longue bandelette de linge fin effilé sur les bords, ou mieux longue mèche cylindrique de coton à broder qu on passe avec une aiguille à travers la peau et le tissu cellulaire pour entretenir un exutoire.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • seton — /seet n/, n. Surg. a thread or the like inserted beneath the skin to provide drainage or to guide subsequent passage of a tube. [1350 1400; ME < ML seton (s. of seto), equiv. to set(a) SETA + on n. suffix] * * * (as used in expressions) Seton… …   Universalium